admin/ octobre 11, 2014/ Informatique, Internet/ 0 comments

La cybercriminalité est un terme souvent employé dans l’univers de l’informatique que bien de gens méconnaissent encore totalement. Par définition, il s’agit d’une notion regroupant toutes les transgressions pénales perpétrées par le biais des réseaux informatiques, notamment moyennant internet. Ci-dessous quelques points qui méritent d’être abordés sur ce sujet.

La cybercriminalité est classée en deux catégories

La popularisation de l’accès à l’informatique et la généralisation des réseaux sociaux sont les deux causes principales de l’expansion actuelle de la cybercriminalité. Cette délinquance nouvellement née peut se présenter sous deux formes : les atteintes aux biens et les outrages aux personnes.
Les atteintes aux biens se réfèrent notamment aux cas de fraude à la carte bancaire en ligne à l’insu du titulaire, la liquidation par petites annonces de biens volés ou de produits contrefaits, le piratage informatique ou encore la copie illicite de musique ou de logiciel à des fins personnelles ou commerciales.
Les outrages aux personnes, concernent toutes les infractions commises sur internet pouvant porter atteinte à la vie personnelle d’une personne physique. Il peut s’agir de publication d’images à caractères pédophiles, de déclarations explicites de propos haineux ou racistes, l’utilisation de la photo d’identité d’un individu sans son approbation sur un site pornographique.

Deux exemples de logiciels utilisés en cybercriminalité

Le « cheval de Troie » est l’arme le plus souvent utilisée par les cybercriminels. C’est un logiciel dont la mission est de procéder en cachette à des actions. L’utilisateur principal de l’ordinateur victime de l’intrusion ne sera aucunement en mesure de détecter la présence d’un logiciel malveillant sur son serveur. L’objectif du cheval de Troie est de publier, supprimer ou soustraire des données. À noter qu’il peut également rendre possible la prise de contrôle à distance de l’ordinateur par un hacker.
Le « virus » est l’un des logiciels malveillants les plus connus au monde. Ce logiciel, une fois incrusté dans l’ordinateur, la tablette ou les smartphones peuvent causer bien de dégâts. En effet, il lui est possible d’infecter plusieurs programmes en les modifiant dans le but de les dupliquer. Le virus s’active moyennant l’exécution d’un programme hôte. Le plus grave, c’est qu’il est à même de se propager pour nuire à tout le système. Sous ses effets, les documents se corrompent, se voient détruits.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*