admin/ janvier 13, 2015/ Internet/ 0 comments

Si auparavant, les internautes n’avaient la possibilité d’accéder à internet qu’à partir d’un ordinateur, aujourd’hui, force est de constater que les surfeurs effectuent le plus de recherches à partir de leurs téléphones mobiles, mais aussi pour télécharger des applications et visualiser des vidéos. Est-ce aussi la tendance en France ? À vrai dire, il est très important de prendre une réflexion sur cette tendance afin d’optimiser les actions de référencement de votre site web. Pour l’heure, Google affirme plus de 50% des requêtes mondiales sont effectués à partir d’un Smartphone. On comprend mieux l’engouement des développeurs à créer des sites mobiles. Malgré l’essor de ces appareils technologiques, les Français sont moins enthousiastes à utiliser ces terminaux pour faire leurs recherches…

Les Français préfèrent utiliser l’ordinateur que leur téléphone mobile pour se connecter

Cela explique mieux pourquoi seulement 37% des requêtes mobiles en France proviennent de Smartphones. D’après une étude en 2017, plus de la moitié des Français sont beaucoup plus à l’aise avec leurs ordinateurs pour surfer. Cela l’est moins avec une tablette et un Smartphone. Un résultat qui est totalement à contre-courant des tendances internationales, puisqu’il faut savoir que le taux des requêtes mobiles aux États-Unis atteint presque les 60% si l’Inde détient la première place avec un taux de 66%. Pourtant, il faut savoir que les requêtes mobiles jouent beaucoup en matière de référencement local. L’on peut dire que miser seulement sur cette niche n’est pas opportun pour le référencement de votre site en France. D’après les chiffres, vous devrez donc miser sur les requêtes effectuées via les ordinateurs.

Préparer la transition vers le mobile

Quoi qu’il en soit, Google entame une réforme importante pour l’indexation des sites, dans le cadre de son projet Index Mobile-First. En France ou ailleurs, Google n’entend pas faire la différence, car il indéniable que la tendance générale est l’abandon du desktop et la mutation vers le mobile. Même en France, on constate une progression annuelle de 5% du taux des requêtes mobiles.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*